Il est possible d’adopter chez soi de nombreux petits gestes et bonnes habitudes pour limiter sa consommation d’énergie et ainsi, faire du bien à son portefeuille mais aussi à la planète. Protéger les ressources en énergie est aujourd’hui indispensable pour préserver l’environnement.

Conseil n° 1 : transformez votre système de chauffage en variantes écologiques

De nombreux États fédéraux encouragent actuellement la modernisation des anciens systèmes de chauffage dans le cadre de leurs objectifs de politique environnementale. De plus, en changeant le système de chauffage, on peut trouver une solution au problème du prix du pétrole. Les systèmes de chauffage qui utilisent des combustibles renouvelables sont intéressants aujourd’hui et le resteront à l’avenir. Si, par exemple, vous souhaitez passer à un système de chauffage à granulés, vous pouvez vous renseigner sur l’évolution des prix ici. Avec un tel changement, vous suivriez même la tendance. Selon une enquête, il y avait environ 278 600 systèmes de chauffage à pellets en Allemagne.

Conseil 2 : faites attention à la classe d’efficacité énergétique lors de l’achat de nouveaux appareils

Avez-vous besoin d’une nouvelle machine à laver ou d’un nouveau réfrigérateur ? Alors vous n’êtes pas satisfait de la classe d’efficacité énergétique A. En attendant, il existe des appareils électroménagers de classe d’efficacité énergétique A, qui peuvent réduire considérablement la consommation d’énergie. La différence entre un réfrigérateur classé B et un modèle comparable classé A est de plus de 70 euros par an.

Conseil n° 3 : utilisez les éco-programmes

Les lave-linge et les lave-vaisselle sont dotés d’éco-programmes dont la durée de fonctionnement est plus courte, ce qui convient lorsqu’il suffit d’éliminer les petites salissures. Si ces appareils ne disposent pas de tels programmes Eco, une réduction de la température permet également de réaliser des économies substantielles. Il en va de même en ce qui concerne le chargement. Les machines à laver et les lave-vaisselle ne doivent être mis en marche que lorsque leur capacité est pleinement utilisée. La seule exception serait une machine à laver avec reconnaissance automatique de la charge.

Conseil n°4 : alimentez l’espace inutilisé des réfrigérateurs avec du polystyrène

Lorsque vous ouvrez la porte du réfrigérateur ou du congélateur, il y a toujours un échange d’air. L’air chaud qui a pénétré doit être refroidi à la température fixée. Plus il y a d’espace inutilisé dans les réfrigérateurs, plus la quantité d’air à refroidir est importante. Les surfaces de stockage non utilisées doivent donc être remplies de polystyrène. De cette façon, la quantité d’air échangée peut être réduite au minimum. Une bonne planification permet également de réduire le nombre d’ouvertures de portes nécessaires et donc la consommation d’énergie.

Conseil n°5 : utilisez la chaleur résiduelle et gardez les récipients au chaud.

Dans la plupart des ménages, il existe maintenant des cuisinières électriques. Peu importe qu’il y ait dans la cuisine une cuisinière avec un plan classique ou une plaque de cuisson en céramique. La chaleur résiduelle est toujours produite. Cela signifie que lors de la cuisson du riz, des pommes de terre et des pâtes, l’alimentation en énergie peut être coupée quelques minutes avant la fin du temps de cuisson. Toute personne qui cuisine régulièrement peut ainsi économiser quelques kilowattheures par an.

Conseil n°6 : éteindre au lieu de se mettre en veille

Même si le téléviseur, la chaîne stéréo, l’imprimante, etc. ne consomment qu’une faible quantité d’énergie en mode veille, la consommation d’énergie inutile est additionnée au nombre d’appareils qui se trouvent actuellement dans les ménages. Si vous appuyez sur l’interrupteur ou si vous débranchez la prise, vous trouverez des chiffres légèrement inférieurs sur la facture d’électricité. Les imprimantes à jet d’encre constituent une exception. Ils ne doivent pas être déconnectés de l’alimentation électrique, car la plupart des modèles démarrent le programme de nettoyage après une telle interruption de l’alimentation électrique, qui gaspille une encre d’imprimante coûteuse.

Conseil n°7 : remplacer les ampoules

Les ampoules classiques nécessitent beaucoup d’électricité avec un rendement lumineux relativement faible. Si vous avez des ampoules aussi vieilles, remplacez-les par des ampoules LED modernes dès que possible. Les systèmes d’éclairage LED ne nécessitent qu’une fraction de l’électricité que les ampoules traditionnelles gaspillent. Le remplacement des vieilles lampes ne peut de toute façon pas être évité en raison des restrictions commerciales sur les sources lumineuses à forte intensité énergétique qui sont en vigueur.

Conseil n°8 : utilisez davantage les bouilloires et les micro-ondes

Êtes-vous un buveur de thé ? Alors ne faites pas chauffer l’eau du thé sur le feu, mais utilisez la bouilloire. Vous ne devez y remplir que la quantité d’eau dont vous avez réellement besoin. Vous ne devez pas non plus faire chauffer les aliments sur le fourneau, mais utiliser le micro-ondes. La puissance de la plaque chauffante est souvent la même que celle du micro-ondes, mais ce dernier prend beaucoup moins de temps pour chauffer les aliments.

Conseil n°9 : installez des détecteurs de mouvement au lieu de minuteries

Vous êtes propriétaire d’une maison ou d’un immeuble de plusieurs étages ? Utilisez des détecteurs de mouvement au lieu des minuteries habituelles pour contrôler l’éclairage de la cage d’escalier. Ensuite, la lumière est toujours allumée uniquement dans la zone où vous vous déplacez actuellement. Les détecteurs de mouvement sont également un bon choix pour les toilettes des invités. Par exemple, la lumière ne reste pas allumée pendant des heures simplement parce qu’un utilisateur a oublié de l’éteindre à nouveau après avoir utilisé les toilettes.

Conseil 10 : équipez les chambres de l’étage supérieur de spots de lumière du jour.

Pourquoi voulez-vous donner de l’argent dans les couloirs et les salles de travail des étages supérieurs en allumant en permanence l’éclairage artificiel. Les spots de lumière du jour sont un bon moyen de réduire efficacement les coûts énergétiques à long terme. Ils peuvent également être installés sans problème dans la plupart des bâtiments. Cet investissement unique est certainement rentable compte tenu des coûts élevés de l’électricité et de la longue durée de vie de cette technologie.

L’utilisation du chauffage

Faire des économies sur le chauffage est une priorité car il est le premier poste de consommation d’énergie des foyers français. Aussi, il est crucial de connaître les bons gestes qui vous permettront de limiter son utilisation et ainsi, faire des économies.

  • Baissez la température d’un degré dans les pièces à vivre : un degré en moins vous permettra de réaliser une économie d’environ 7 % sur votre prochaine facture, ce qui n’est pas négligeable. On estime que la température idéale dans les pièces à vivre se situe entre 18 et 19 degrés.
  • Limitez le chauffage des chambres et des pièces à faible passage : il n’est pas nécessaire de chauffer à outrance votre chambre à coucher. D’ailleurs, vous bénéficierez d’un sommeil de meilleure qualité lorsque la température est plus faible que dans les pièces de vie. Une chambre doit être chauffée à 16 degrés, à moins qu’il ne s’agisse d’une chambre d’enfant ou d’une personne âgée. Baissez également le chauffage dans les endroits à faible passage, comme une entrée, un couloir ou une chambre d’ami.
  • Bien entretenir son système de chauffage : il est nécessaire de purger régulièrement vos radiateurs afin de leur accorder un fonctionnement optimal et économiser de l’énergie. Si vous disposez d’un chauffage électrique, n’oubliez pas de dépoussiérer vos radiateurs de temps en temps. D’autre part, il faudra également penser à faire réviser votre chaudière tous les ans, toujours dans le but d’optimiser son fonctionnement et éviter de gaspiller de l’énergie.
  • Optez pour le thermostat réglable : cet appareil vous permet de maîtriser au mieux votre consommation de chauffage. Aussi, vous pouvez le régler afin de limiter le chauffage de votre logement pendant votre absence, par exemple.
  • Éviter les pertes de chaleur : pour cela, n’oubliez pas de fermer les volets la nuit. De plus, vous pouvez également installer des tapis qui retiendront la chaleur, ainsi que des rideaux isolants thermiques. N’aérez pas plus de 10 minutes chaque jour, afin de garder la chaleur à l’intérieur.

Il serait bon de réaliser un bilan énergétique, afin de mettre en lumière les zones de déperdition de chaleur. Ainsi, vous pourrez envisager des travaux de rénovation, qui vous permettront d’obtenir des aides financières et autres crédits d’impôt.

Économiser l’eau

L’eau est une ressource précieuse aussi, éviter une surconsommation s’avère essentiel pour économiser de l’énergie. Voici quelques astuces qui pourront vous aider :

  • Privilégiez les douches aux bains : en effet, une douche utilise 18 litres d’eau par minute, contre 150 litres pour un bain. D’autre part, limitez le temps passé à vous laver.
  • Optez pour le lave-vaisselle : faire la vaisselle à la main, sous le robinet, consomme généralement 3 fois plus d’eau. De ce fait, il est préférable d’opter pour la solution du lave-vaisselle, qui dispose d’une option éco, idéale pour éviter une surconsommation d’eau.
  • Installez un réducteur de débit : cet appareil vous aidera à limiter d’environ 50 % votre consommation. Il est possible de le poser sur n’importe quel robinet.
  • Procurez-vous un mitigeur thermostatique, ainsi qu’une douchette économique : le mitigeur thermostatique permet d’obtenir une eau à la température souhaitée beaucoup plus rapidement, vous évitant ainsi de consommer inutilement. La douchette est idéale car, comme le réducteur de débit, elle permet une économie d’eau de 50 %.

Pour votre usage quotidien, on recommande également d’opter pour l’eau du robinet. Dans la très grande majorité des cas, celle-ci est potable. Votre mairie pourra vous apporter plus de renseignements à ce sujet. De cette manière, vous limitez l’utilisation de plastique ainsi que les déchets produits. Cette solution permet également d’éviter les émissions de CO2 engendrées par la fabrication, ainsi que le transport des bouteilles.

Les appareils électriques 

Plus vous utilisez d’appareils électriques énergivores, plus la puissance de votre compteur augmente et plus votre facture d’électricité est importante. De ce fait, en optant pour des équipements moins gourmands en énergie et en optimisant leur utilisation, vous pouvez envisager des économies non négligeables.

  • Les appareils produisant du froid : congélateurs et réfrigérateurs représentent un poste de consommation électrique très important. Aussi, il est indispensable d’opter pour des équipements classés A+++, si votre budget vous le permet. Pensez également à garder un espace entre votre appareil et le mur, afin de favoriser la circulation de l’air. Attendez que vos aliments refroidissent avant de les stocker au frigo ou congélateur. Enfin, pensez à dégivrer régulièrement ces équipements, afin d’optimiser leur utilisation.
  • Ordinateurs et télévisions : même lorsque ceux-ci sont en veille, ils consomment de l’énergie. Pensez à les éteindre, lorsque vous n’en avez plus l’utilité. Sachez également qu’un ordinateur portable consomme généralement moins d’énergie qu’un ordinateur de bureau.
  • Pensez à débrancher vos divers équipements : vous disposez d’une brosse à dents électrique, d’un rasoir électrique ? Dans ce cas, n’oubliez pas de les débrancher car, même lorsqu’ils ne sont pas en marche, ces appareils consomment de l’énergie. Il en va de même, pour vos chargeurs.

Conclusion

Il existe des moyens de réduire les coûts énergétiques dans chaque foyer. Dans certains cas, cela ne nécessite même pas d’investissement, mais seul le comportement propre doit être pris en compte.