La clé du succès dans le tourisme du futur ? La durabilité. Les données le disent, et les recherches sur les voyageurs qui recherchent de plus en plus des hôtels verts le confirment. Même la planète nous le demande : la durabilité est devenue une obligation. Découvrons les actions à entreprendre dès maintenant pour innover votre hébergement touristique de manière écologique.

Les dernières tendances en matière de tourisme le confirment : de plus en plus de voyageurs opteront pour un voyage éco-durable, et déjà deux tiers des touristes préfèrent réserver un hôtel vert. D’autre part, la durabilité est devenue une obligation : chacun d’entre nous est appelé à faire quelque chose pour réduire les émissions de gaz à effet de serre et arrêter le changement climatique en cours. Quels sont les bons choix à faire pour mettre l’accent sur la durabilité et innover dans votre hôtel ou votre chambre d’hôtes ?

Comment devenir un hôtel vert ?

Voici les actions que vous pouvez entreprendre dès maintenant pour rendre votre hôtel plus respectueux de l’environnement, des lieux et des communautés locales.

  1. Préférer les aliments biologiques

Une façon simple de faire un pas de plus vers l’éco-durabilité est d’éviter d’utiliser des produits OGM. Dans votre menu, en revanche, vous pouvez privilégier les aliments biologiques, labellisés par des certifications reconnues, encore mieux s’ils sont à km 0 ou issus du commerce équitable. En choisissant des produits biologiques, vous économiserez 952 g de C02 par invité, soit l’équivalent de 35 arbres plantés !

  1. Magasin à zéro km

Vous êtes-vous déjà demandé quelle distance parcourent les aliments que vous achetez pour vos petits-déjeuners à l’hôtel ou au BnB ? Le transport des produits a un impact économique et environnemental important. En préférant acheter zéro km, en plus de soutenir les économies locales, vous évitez les coûts et surtout les émissions de CO2 liées aux déplacements. S’il y a quelques décennies encore, les denrées alimentaires ne voyageaient que sur de courtes distances, elles traversent aujourd’hui des océans et des continents, ce qui a un impact énorme sur l’environnement. Pour donner un exemple : un kilo de kiwi arrivant de Nouvelle-Zélande parcourt environ 18 000 kilomètres et émet environ 25 kg de CO2. Pour votre hôtel vert, vous pouvez choisir d’acheter des aliments auprès d’agriculteurs locaux, de faire appel à des groupes d’achat de commerce équitable, de fréquenter les marchés de producteurs ou d’acheter directement dans votre propre jardin. Vos invités apprécieront la fraîcheur et la qualité des produits !

  1. Choisissez des produits de nettoyage écologiques

Avez-vous une idée de l’impact environnemental des détergents que vous utilisez chaque jour ? Plusieurs rapports énumèrent les noms et prénoms des substances les plus dangereuses, non seulement pour l’environnement, mais aussi pour notre santé. Si vous voulez être considéré comme un hôtel vert, l’une des mesures à prendre est certainement d’éliminer tous les détergents chimiques, au profit de produits écologiques et biodégradables. Les détergents que vous utilisez pour laver le linge, les sols ou les meubles, ainsi que les savons mis à la disposition des clients doivent être à base de produits naturels et très respectueux de l’environnement. Cette petite astuce peut vous permettre d’économiser 35g d’émissions de CO2 par invité et par jour, l’équivalent de sauver un arbre !

  1. Faire une collecte séparée

Dans de nombreux endroits, c’est devenu une pratique quotidienne, mais le tri des déchets est très important. Dans votre hôtel vert, vous devez mettre à la disposition des clients des conteneurs pour trier les déchets, même dans la chambre. Si vous en avez la possibilité, vous pouvez composter les déchets organiques et prendre d’autres bonnes mesures pour minimiser les déchets résiduels. Ainsi, vous pouvez économiser jusqu’à 788 g de CO2 par invité, soit l’équivalent de 29 arbres plantés.

  1. Promouvoir la mobilité durable

Les transports ont une incidence majeure sur l’impact environnemental des déplacements. C’est pourquoi la promotion de la mobilité durable est si importante pour les hôtes également. Les transports publics traditionnels tels que les trains et les bus, ou des systèmes plus innovants comme le covoiturage, sont des mesures efficaces pour réduire les émissions de dioxyde de carbone dans l’atmosphère. Les hôtels verts doivent faciliter les déplacements durables de leurs clients. Par exemple, en indiquant les horaires des transports publics, ou en proposant un service de transfert gratuit vers la gare ferroviaire ou routière la plus proche.

  1. Offrir un service de location de vélos

Le vélo est un excellent moyen de permettre à vos invités de découvrir leur environnement d’une manière écologiquement durable. En plus d’inciter à ne pas utiliser la voiture pendant les vacances, le vélo offre de nombreux avantages et permet à vos clients de profiter de tous les avantages de vacances actives sur deux roues. Certains hôtels verts mettent même gratuitement des vélos à la disposition de leurs clients – un service très apprécié des voyageurs, encore plus que le centre de bien-être !

  1. Fournir un système de recharge pour les voitures électriques

L’avenir est à la voiture électrique : le nombre de voitures électriques et hybrides augmente, en particulier dans les pays d’Europe du Nord (en Norvège, 50 % des voitures sont déjà électriques). Pourquoi ne pas offrir à vos invités soucieux de l’environnement la possibilité de recharger leur voiture électrique ? Vous recevrez beaucoup plus de visites, et vous contribuerez également à la protection de l’écosystème.

  1. Choisir une énergie provenant de sources 100% renouvelables

Essayez d’utiliser de l’électricité provenant de sources 100% renouvelables (soleil, vent, eau…). Si vous ne pouvez pas produire votre propre électricité sur place, par exemple au moyen de panneaux photovoltaïques, vous pouvez l’acheter auprès de fournisseurs d’énergie propre. En Italie, il existe déjà des entreprises qui ont reconnu la valeur économique et environnementale de l’énergie propre et qui ont décidé d’investir dans la protection de l’environnement, comme Trenta S.p.A. du groupe Dolomiti Energia. Compte tenu de l’énergie électrique moyenne consommée, si vous utilisez des énergies renouvelables, vous pouvez économiser 1581g de CO2 pour chaque client de votre hôtel vert, soit l’équivalent de 58 arbres sauvés !

  1. Utilisez des panneaux solaires pour l’eau chaude

Pourquoi payer pour de l’eau chaude quand la chaleur du soleil est gratuite ? L’utilisation de panneaux solaires pour chauffer l’eau de votre hôtel vert est un choix écologique qui vous permet d’exploiter la chaleur du soleil et d’économiser 968 g de CO2 pour chaque client, ce qui équivaut à 35 arbres sauvés. L’eau chaude obtenue peut également être utilisée pour le chauffage par le sol dans les chambres de votre hôtel ou de votre chambre d’hôtes.

  1. Élimine les plastiques

Le plastique est l’un des principaux problèmes de notre époque : des recherches alarmantes nous indiquent que si nous continuons à ce rythme dans les mers et les océans, nous aurons bientôt plus de plastique que de poissons. Dire adieu aux emballages à usage unique est une étape essentielle pour tout hôtel écologique. Éliminez les emballages à usage unique de miel, de confiture, de sucre, de céréales, de yaourt, etc. dans les petits déjeuners, et remplacez-les par des récipients et des distributeurs en verre. Privilégiez les récipients réutilisables, les emballages vides consignés et les produits en vrac non emballés, évitant ainsi la production inutile de déchets. Même dans les salles de bains, préférez les distributeurs aux produits à portion unique. C’est un choix éco-durable que même les hôtels de luxe verts ont adopté.

  1. Proposer des menus végétariens ou végétaliens

Avez-vous déjà pensé à l’importance de l’impact de la viande sur l’environnement ? L’élevage industriel cause d’énormes dommages aux écosystèmes : déforestation, perte de biodiversité, consommation et gaspillage d’eau, pollution… Le système de production alimentaire dérivé du monde animal est devenu non durable : les ressources exploitées par l’ensemble du système des industries de la viande sont trop nombreuses, surtout si on les compare à celles requises par le secteur agricole. Un hôtel vert doit faciliter la tâche des visiteurs qui ont choisi un mode d’alimentation plus durable et, pourquoi pas, intriguer et inviter ceux qui sont encore un peu sceptiques à essayer.

  1. Installer des réducteurs de débit d’eau

Un moyen simple et efficace d’éviter le gaspillage inutile et excessif de l’eau, une ressource de plus en plus précieuse et rare, consiste à installer des réducteurs de débit sur tous les robinets de votre établissement. En mélangeant le jet d’eau à l’air, vos invités ne verront pas la différence, mais vous pourrez économiser jusqu’à 26 g d’émissions de CO2, soit l’équivalent de planter un arbre par jour.

  1. Demandez à vos invités de contribuer à la réduction des déchets

Éteindre les lumières lorsque vous n’êtes pas dans votre chambre, fermer le robinet d’eau lorsque vous n’en avez pas besoin, ne laver les serviettes et les draps que lorsque c’est nécessaire… Ces petites mesures et d’autres prises par vos clients peuvent faire une grande différence, tant en termes de protection de l’environnement que de consommation d’énergie de votre hôtel. Invitez vos invités à agir de manière plus durable, en vacances comme dans la vie quotidienne.

  1. Collecter et réutiliser l’eau de pluie

Le gaspillage de l’eau est l’un des problèmes les plus graves de la planète, mais chacun d’entre nous peut commencer par adopter une série de comportements pour essayer d’en économiser le plus possible. Il existe de nombreux moyens, petits mais efficaces, de réduire le gaspillage d’eau. Dans votre hôtel vert, par exemple, vous pourriez vous concentrer sur la collecte et la réutilisation de l’eau de pluie. Grâce à des traitements simples de purification, vous pouvez la réutiliser pour irriguer les jardins et les potagers ou pour alimenter les chasses d’eau.

  1. Utilisez du papier recyclé

Pour être un logement durable faisant partie du réseau Ecobnb, votre logement doit s’efforcer de réduire la consommation d’énergie et d’eau. L’un des moyens d’y parvenir est d’utiliser du papier recyclé (papier toilette, papier d’impression, papier pour les supports publicitaires). Le papier recyclé est fabriqué à partir de papier ou de carton usagé et est donc respectueux de l’environnement. Elle permet d’économiser les réserves de bois et utilise deux tiers d’énergie et d’eau en moins que la production traditionnelle de papier.

  1. Préférez les produits issus du commerce équitable

Être une structure éco-durable ne signifie pas seulement respecter l’environnement, mais aussi soutenir la justice sociale, économique et commerciale. Dans votre hébergement, vous devez favoriser l’achat de produits issus du commerce équitable : vos hôtes les apprécieront pour leur bonté et vous saurez que vous avez contribué au développement d’économies équitables qui respectent les communautés productrices.

  1. Choisissez des meubles écologiques

Votre logement vert doit être meublé de manière durable, et encore mieux avec des pièces uniques construites par des artisans locaux à partir de matériaux locaux. Les éléments de décoration intérieure d’Ecobnb ne contiennent pas de substances nocives et sont construits pour durer, de manière stable, sûre et facilement réparable. S’ils sont en bois, celui-ci provient d’une exploitation forestière durable et est recyclable. Pour ajouter une touche unique et créative, certains hôtels écologiques ont adopté des formes de recyclage créatif.

  1. Communiquez vos choix écologiques à vos invités

Enfin, pour avoir un hôtel vert, il est essentiel de croire réellement à la durabilité. Pour vous, le vert ne doit pas être une mode mais un mode de vie. Ainsi, il vous sera plus facile de la communiquer à vos clients, tant en paroles que dans l’environnement de l’hôtel, dans les gestes et les petites actions quotidiennes. Laissez toujours une note, peut-être créée par vous, avec quelques conseils utiles pour préserver l’environnement et rappelez-vous que les petits gestes de chacun d’entre nous peuvent avoir un grand effet sur l’ensemble de l’écosystème.