Nourriture, fêtes, cadeaux, courses, déchets… Décembre est une période de fastes et d’excès, jusque dans les lumières qui s’allument à chaque coin de rue. A tel point que cette fête au départ religieuse, est devenu un symbole de surconsommation.

 

Mais ça, c’était avant, cette année vous pouvez décider de fêter Noël de façon éco-responsable et consciente. C’est pourquoi nous avons recueilli des idées pour vous aider à célébrer Noël avec toute la magie dont cette fête est capable, tout en prenant soin de la planète.

Moins de shopping, plus d’amour

 

Nous avons déjà tellement d’objets dans nos maisons, que des livres sur l’art du désencombrement deviennent des best-sellers !  Dans ce contexte, a-t ’on réellement besoin de continuer à se faire autant de cadeaux ? D’autant plus que dès le lendemain de noël, les sites de revente en ligne sont surchargés de cadeaux mal choisis.

Et pourtant, notre cerveau se persuade que si nous n’achetons rien, c’est que nous n’aimons pas. On se sent même parfois obligés de « trouver quelque chose pour mamie ».

Que faire ?

Vous pouvez choisir d’acheter des cadeaux éco-responsables, des jouets en bois pour les enfants, des cosmétiques bios de préférence solides, des vêtements éthiques et surtout, vous pouvez offrir des cadeaux non palpables : des places de concerts, des expériences à vivre ensemble.

Vous pouvez même offrir des arbres ! C’est un cadeau original et durable. Sur un site comme ecotree.green vous sélectionnez le nombre d’arbres que vous souhaitez offrir et faire planter, leur variété (Sapin, Séquoia, Noyer…) puis ecotree.green se charge de les planter dans plusieurs forêts et de les valoriser. Votre proche devient ainsi propriétaire forestier, il peut voir l’évolution de ses arbres en photo et même toucher les bénéfices au moment de la coupe !

Et pourquoi pas

Profitons de moments de qualité avec les gens que nous aimons, donnons des expériences, enseignons ce que nous savons faire, un dîner, une passion, quelque chose qui nous relie aux autres et qui va au-delà des produits acquis dans la fièvre des achats de Noël.

Le sapin de Noël

 

L’empreinte carbone d’un sapin artificiel est jusqu’à 40 kg de CO2, car ils sont fabriqués avec du PVC et d’autres plastiques qui ne se dégradent pas et contiennent une grande quantité de plomb et de mercure. De plus, bien souvent, ils sont produits à des milliers de kilomètres de chez nous et leur transport a un impact considérable sur la planète.

Que faire ?

Vous pouvez acheter un sapin synthétique d’occasion et le réutiliser tous les ans, avec les mêmes décorations et guirlandes lumineuses. Nous n’avons pas besoin de changer ce que nous avons déjà chaque année.

Vous pouvez aussi acheter des sapins naturels cultivés en France sur des terres agricoles, en vous assurant qu’il sera bien recyclé.

Emballer sans polluer

 

Chaque Noël, nous n’achetons pas seulement des cadeaux, nous achetons également du papier d’emballage, des rubans, des nœuds et des cartes pour rendre notre cadeau encore plus beau. Le problème est que toutes ces fioritures finissent à la poubelle.

Que faire ?

On peut faire de très jolis emballages avec des pages de journaux. Laissons la créativité nous envahir et optons pour des emballages en tissu qui serviront plus tard de foulard, d’accessoires pour cheveux ou de couverture pour couvrir la nourriture. Et puis, rappelez vous que les cadeaux non matériels ne demandent pas d’emballages excessifs !

Noël au-delà des cadeaux

 

Enfin, nous ne pouvons pas avoir un joyeux Noël, sans se soucier de la provenance de ce que nous achetons et même de ce que nous mangeons. Revenons aux expériences et au local, achetons aux producteurs les plus proches de chez nous, à la petite créatrice du coin de la rue.

Arrêtons d’offrir des animaux dont on ne sait pas s’ils seront correctement soignés ou s’ils finiront par être abandonnés quelques mois plus tard.

Nous n’avons pas besoin de tant de lumières pour passer un bon Noël, alors optons pour des lampes LED qui consomment 90% moins d’énergie que les lampes traditionnelles et minimisent leur consommation la nuit.

Délectons-nous de la nourriture fraîche et locale et oublions la dinde traditionnelle importée et les conserves. Mangeons mieux, plus sainement et profitons de ce qui est de saison.

Et lorsque vous achetez des cadeaux (mais pas trop !), regardez les étiquettes. N’achetez pas juste pour acheter, cherchez des produits fonctionnels, avec des matériaux respectueux et fabriqués dans votre ville ou en France, évitez d’acheter des choses qui finiront par être rangées dans le placard pour l’éternité ou pire, dans la poubelle.