Plaçons la situation dans un contexte :  vous avez décidé de convertir votre fête, votre convention ou votre congrès d’entreprise en un événement vert. Vous avez suivi les conseils d’experts, choisi une restauration strictement biologique, sans kilométrage, choisi un lieu équipé de panneaux solaires et accessible par les transports publics et imprimé tout votre matériel publicitaire sur du papier recyclé. Il est maintenant temps de savoir si tout cela a vraiment fait de votre événement une entreprise à impact zéro et la réponse sera très probablement : non. Pas de panique, protéger la planète tout en continuant à organiser des événements est possible : n’ayez pas peur de vous salir les mains et apprenez les bases d’un bon audit des déchets.

Les conseils proposés dans cet article vous aideront notamment à créer des campagnes avec des résultats réels grâce à des tutoriels offrant des solutions et des outils pour la génération de prospects.

Qu’est-ce que l’audit des déchets ?

Le bon moment pour résumer est à la fin, quand tous les invités sont partis. Mais pour juger du résultat, il ne suffit pas de regarder les livres et les photos officielles. En effet, il faut analyser les matériaux les plus importants, ceux que personne ne voudrait toucher, c’est-à-dire les déchets. La pratique de l’audit des déchets est répandue dans le monde entier et consiste à analyser les déchets produits par une activité afin d’évaluer sa durabilité économique et environnementale. Il existe par ailleurs des sociétés spécialisées qui peuvent fournir ce type d’analyse à grande échelle, mais avec quelques ajustements, vous pouvez faire une première analyse par vous-même. Les résultats pourraient alors être surprenants.

Impliquez votre équipe

Les premiers alliés dans la lutte contre les déchets sont les collègues et les employés qui travaillent à l’événement. Pour effectuer une bonne évaluation des déchets, il est essentiel que tout le personnel soit informé des procédures nécessaires et les suive scrupuleusement. Si l’événement comprend un service de restauration, il est nécessaire que les locaux du personnel soient équipés de poubelles de séparation des déchets appropriées, avec des instructions détaillées sur la manière de trier les différents matériaux. Il en va de même pour le personnel qui devra nettoyer le lieu à la fin de l’événement.

Tout le monde fait sa part

Les invités devront également jouer un rôle en s’impliquant soit directement ou indirectement. Si, par exemple, un bar propose des boissons payantes, il est possible de recourir à la pratique de la “consigne”, qui est en vogue dans de nombreux pays européens. Le prix de chaque boisson sera majoré d’un petit montant, par exemple un euro, qui sera restitué lorsque le client rapportera la bouteille ou le verre au bar. Cela réduit le risque qu’un client distrait glisse une bouteille de bière dans les plantes du jardin ou jette un verre en plastique dans un conteneur de papier ou de déchets alimentaires.

Un travail essentiel

L’analyse proprement dite – il est inutile de la contourner – n’est pas un travail particulièrement agréable et, à moins d’avoir des partenaires et des employés particulièrement passionnés par la cause, vous devrez peut-être engager du personnel spécialisé. C’est toutefois à ce stade que les données les plus utiles et les plus intéressantes sont collectées. Il ne s’agit pas seulement de calculer la quantité de déchets produits par type, mais aussi d’analyser les chiffres ainsi obtenus afin de décider des stratégies futures. Comment réduire les déchets ? Le service de restauration commandé était-il adapté aux besoins de l’événement ou a-t-il produit trop de restes et donc des dépenses inutiles ? Combien coûte l’élimination des déchets non recyclables et comment peut-on en contrôler la qualité ? Les gadgets offerts aux invités ont-ils été appréciés ou ont-ils été abandonnés et transformés en d’autres déchets à éliminer ?

L’importance d’un bon audit des déchets pour la gestion des événements à impact zéro est évidente, ce qui l’est moins, c’est la façon dont cette pratique peut être transformée, pour un organisateur avisé, en un outil de marketing précieux et inattendu. En effet, l’analyse des déchets vous permettra de mieux connaître votre public, ses habitudes et ses goûts, en optimisant l’offre pour les événements suivants.