Connaissez-vous le zéro déchet, ce concept qui consiste à générer le moins de déchets possibles. Et par extension, une façon de vivre qui respecte mieux la planète, mais aussi, ses habitants. Car le gâchis et la surconsommation, sont des fléaux, tant pour la planète que pour l’économie. Dans cet article, nous allons vous aider à sauter le pas vers une consommation plus responsable, avec des idées toutes simples.

Qu’est-ce que le zéro déchet ?

 

Avoir un style de vie zéro déchet consiste tout simplement à réduire ses déchets. De façon idéologique, il est question de redonner de la valeur à nos biens, nos ressources et nos écosystèmes et à nos producteurs locaux. Il s’agit de revenir sur notre niveau de surconsommation et de repenser notre empreinte écologique.

Il faudra beaucoup d’initiatives personnelles et d’actions collectives pour changer la façon dont nous créons, fabriquons et consommons. Cela prendra sans doute du temps, de passer de notre économie linéaire basée sur la surconsommation à une économie circulaire, plus raisonnée .

En éliminant radicalement la quantité de déchets que l’on génère, nous envoyons un message aux entreprises et aux fabricants pour qu’ils conçoivent et assument la responsabilité de leurs produits et soient un exemple d’économie zéro déchet.

Il ne s’agit pas d’être parfait ou de ne créer aucun déchet ; il s’agit d’être un consom-acteur poussant notre société vers un modèle plus conscient.

Analysez vos poubelles

 

Pour cela, commencez par analyser votre poubelle ou plutôt vos poubelles, car nul doute que vous vous soyez déjà mis au tri sélectif ! Regardez ce que vous recyclez déjà, mais dont vous pourriez vous passer, par exemple.

Analysez ce que vous ne recyclez pas mais que vous pourriez facilement recycler. Le verre par exemple, recyclable à l’infini mais qui oblige parfois à faire un long chemin jusqu’au bac de collecte, si bien qu’on finit par mettre les bouteilles dans la poubelle avec les autres déchets. Vous pouvez également facilement recycler la plupart des déchets de cuisine, en mettant en place le compostage, par exemple, ou en achetant des poules !

Pratiquer le minimalisme

 

« Less is more », « Mieux c’est moins », disent les anglo-saxons. Et cela n’a jamais été aussi vrai. Il existe de nombreuses façons de simplifier notre consommation et même notre mode de vie. Faire le tri peut être l’occasion de se poser les bonnes questions :

Qu’est-ce qui me rend vraiment heureux ?

Qu’est-ce que j’utilise vraiment ?

Quelles sont les choses qui m’inspirent ?

De quoi nous pourrais-je vraiment pas me passer ?

Lorsque nous désencombrons nos intérieurs et nos têtes, nous modifions notre environnement et créons plus d’espace. Le minimalisme nous aide à ne pas être distraits et débordés.

Se poser ce genre de questions peut nous aider à freiner notre consommation et à redonner de la valeur et du sens aux objets que nous utilisons et stockons. De cette façon, nous serons plus susceptibles d’investir dans quelque chose qui a des qualités plus durables, réparables et multifonctionnelles.

Dites non aux produits jetables

 

L’obsolescence programmée (programmée ou perçue) est une conception industrielle et économique. Le produit est, dès le départ, conçu avec une durée de vie artificiellement limitée, de sorte qu’il deviendra obsolète, sera démodé ou ne fonctionnera plus après une certaine période. Beaucoup de produits que nous achetons sont conçus de cette manière, malheureusement pour nos porte-monnaie et pour la planète.

Le summum de l’obsolescence programmée se trouve dans les produits jetables à usage unique. Les produits jetables sont souvent fabriqués à partir de plastiques fabriqués à partir de pétrole. Collectivement, nous générons beaucoup de déchets en utilisant ces produits. Gobelets en plastique, contenants à emporter, pailles, brosses à dents, lingettes… Ce sont des choses que nous pouvons éviter, particulièrement le plastique.

Changer ses habitudes de consommation

 

L’un des moyens les plus simples de réduire considérablement vos déchets est de trouver des alternatives durables et réutilisables à ces articles jetables à usage unique, et ce également pour un Noël éco-responsable.

Vous pouvez très facilement changer votre mode de consommation avec ces astuces :

Dites non aux pailles en plastique lors de la commande de boissons, ou utiliser votre propre paille en métal.

Apportez vos propres cabas ou sacs à vrac au lieu d’accepter des sacs en plastique.

Emportez des mouchoirs réutilisables avec vous.

Utilisez de la vaisselle en bambou au lieu de la vaisselle en plastique jetable.

Simplifiez votre repas en évitant les emballages alimentaires inutiles.

Utilisez des serviettes en tissu plutôt que du papier absorbant.

Évitez le film plastique et stockez vos aliments dans des boîtes en verre.

Achetez en vrac, avec vos sacs en tissus ou vos bocaux, autant que vous le pouvez.

 

Ce ne sont que quelques gestes de base pour consommer éco-responsable. Mais vous verrez que vous vous prendrez au jeu en ajoutant, au fil du temps, d’autres bonnes habitudes zéro déchets comme se mettre aux cosmétiques solides ou faire soi-même ses produits ménagers. Vous pouvez consulter le site gouvernemental de l’écologie pour avoir plus d’informations sur les actions mises en place.