La réserve de biosphère d’El Cielo au Mexique est un endroit très spécial qui vous permet de vous sentir en harmonie avec la nature. Imaginez-vous un instant dans ce pays, en train de vous promener pieds nus dans une forêt d’arbres hauts et robustes à la canopée verte, de sentir la fraîcheur d’une belle lagune d’eaux cristallines et d’admirer le spectacle qui offre une grande cascade naturelle qui émerge parmi l’abondante végétation pour éblouir par sa beauté sauvage. Le murmure des oiseaux, le battement des papillons colorés et le contraste des tulipes qui poussent partout, vous feront croire que vous êtes dans un paradis, mais un paradis tangible et réel… le ciel.

Où se trouve la biosphère d’El Cielo ?

El Cielo est la plus importante zone naturelle protégée du nord-est du Mexique. Il est situé dans la Sierra Madre orientale, au sud-ouest de l’État de Tamaulipas. L’importance de la réserve est conséquente car elle a une extension de plus de 144 000 hectares.

Ses villes les plus célèbres sont Alta Cima et San José, d’où l’on peut partir pour visiter les autres attractions de la réserve.

En vous déplaçant en véhicule à quatre roues motrices, à cheval, à pied ou à vélo, vous pourrez notamment pénétrer dans cette magnifique portion de territoire pour respirer l’air le plus pur et contempler une grande variété d’écosystèmes, d’espèces en voie de disparition et une flore fascinante qui pousse en abondance grâce à la diversité des climats présents dans la région. Vous bénéficierez alors d’une expérience dépendant du type de moyen de transport choisi.

Que faire dans la réserve de biosphère d’El Cielo ?

De nombreux visiteurs de la réserve sont des scientifiques qui vont explorer ses quatre écosystèmes et étudier les espèces qui y vivent, y compris certaines qui n’existent nulle part ailleurs sur terre. La recherche conduite dans la réserve permettra d’ailleurs de renforcer sa valeur sur le plan international. Il faut aussi rajouter que l’importance des études réalisées approfondira également les connaissances concernant la région, et conduira donc vers une meilleur gestion.

En raison de la beauté du lieu, de plus en plus de personnes souhaitent visiter El Cielo et être en contact avec la nature, contempler la flore et la faune, ou pratiquer des activités de tourisme d’aventure.

Depuis Alta Cima et San José, vous pouvez d’ailleurs faire appel à des guides touristiques pour pratiquer diverses activités et bénéficier d’informations supplémentaires pour mieux connaître la réserve. L’un des sites que l’on peut visiter est par exemple la Grotte d’eau, un endroit fascinant habité par certaines espèces sans yeux et sans pigmentation. La réserve est également parfaite pour l’observation des oiseaux, puisque quelque 430 espèces y vivent.

Les plus aventureux peuvent même s’adonner à une activité plus physique comme escalader des montagnes, pratiquer le rappel ou le kayak. Dans la réserve, vous trouverez de charmants sentiers où vous pourrez faire du vélo et des randonnées pédestres au milieu de sentiers fleuris et du murmure des cascades.

À El Cielo, vous pourrez contempler des espèces d’une beauté et d’une rareté extraordinaires comme le jaguar, l’ocelot, le puma, l’ail, le faisan, le chevreuil, la martucha et quelques ours noirs. Il est également possible d’explorer des formations caverneuses.

La réserve de biosphère d’El Cielo est considérée comme l’une des zones protégées les plus importantes du Mexique en raison de la diversité des espèces qu’elle abrite, de son hétérogénéité climatique et de tant d’espèces qui, grâce à cette dernière, peuvent continuer à se reproduire. Elle offre également certains des plus beaux paysages du pays.

Où séjourner dans la réserve d’El Cielo ?

À Gómez Farías, vous pouvez trouver des hôtels pour vous loger. Pour les touristes préférant le logement type traditionnel, il y a également à Alta Cima des auberges et des cabanes si belles et si rustiques qu’elles semblent sortir d’un paysage de conte de fées, d’où l’on peut se rendre à pied à la réserve. À San José, vous pouvez également séjourner dans de belles cabanes d’où vous pourrez pratiquer des activités touristiques alternatives, comme l’équitation, le rappel et la découverte des belles vallées.