La Biosphère de la Sierra de Manantlán est une option imbattable pour les voyageurs qui recherchent un endroit en contact total avec la nature, dont la biodiversité est à l’origine de nombreuses activités. C’est notamment l’une des zones naturelles protégées les plus importantes de l’ouest du Mexique, car elle possède une vaste richesse naturelle et une extension territoriale qui couvre plus de 100 000 hectares, une diversité biologique et des écosystèmes. Sa variété d’habitat abrite de nombreuses espèces et reste donc prioritaire en termes de protection et de conservation mais également pour assurer un développement durable.

Manantlan : “Place of Springs” ou “Water Crying”

Situé au sud de Jalisco, à 70 km de Manzanillo et à 85 km de la ville de Colima, son nom vient de la langue nahuatl et signifie “lieu des sources ou de l’eau qui pleure” et c’est là que réside une partie de son importance, car il ne s’agit pas seulement d’un lieu attrayant à regarder, mais sa fonction naturelle est similaire à celle d’une éponge géante qui absorbe une grande quantité d’eau de pluie et la rejette ensuite dans de nombreuses sources cristallines.

Elle est également intégrée au Réseau international de réserves de biosphère de l’UNESCO. Manantlan regorge de ressources naturelles permettant l’installation de plusieurs variétés de plantes le long de ce réseau aquatique, ce qui laisse aussi l’opportunité à la population locale de s’adonner à de l’agriculture dans un environnement naturel.

La faune endémique de Manantlan

L’une de ses caractéristiques les plus représentatives est la diversité qu’elle présente en termes de faune et de flore. En effet, ce n’est que sur son territoire que l’on peut parler de l’existence de plus de 110 espèces de mammifères, de plus de 354 spécimens d’oiseaux, dont certaines espèces sont endémiques et protégées par des statuts de conservation strictes.

La faune demeure largement utilisée par les habitants à différentes fins allant de l’alimentation et de l’ornement, à la domestication, production sur les terres cultivées et à la commercialisation. L’intégration des espèces locales dans l’exploitation des terres cultivables renforce par ailleurs le développement économique de Manantlan. Et les espèces protégées font, quant à elles, l’objet de tourisme ce qui crée de nouvelles perspectives concernant leur utilisation pour contribuer à la mise en place systèmes économiques diversifiés menant à une gestion durable des ressources.

Randonnée dans la biosphère de Manantlan

Pour les amateurs d’aventures, osez vivre une expérience différente en pratiquant la randonnée et l’exploration dans une promenade qui alimentera vos connaissances et votre intérêt pour les forêts en plongeant dans un monde de diversité excusif.  Dans la Biosphère de la Sierra de Manantlan, surtout dans les réserves protégées, vous y trouverez d’ailleurs un grand nombre de grottes que le temps et la nature ont formées avec des formes capricieuses. Avec l’aide d’un guide expert, vous pourrez alors entrer dans l’une d’entre elles et admirer ses stalactites et stalagmites, tout en vous plongeant dans une atmosphère de tranquillité et de mysticisme.

Ecotourisme à Jalisco et Colima

Les paysages que vous découvrirez dans cette magnifique œuvre de la nature sont indescriptibles. Dans toute la réserve, vous accéderez à des zones touristiques exceptionnelles comme des montagnes couvertes d’une végétation exubérante, des gouffres comme le Pozo de los Lentiscos et le plateau du Cerro Grande entouré d’énormes chênes et pins qui ornent l’environnement à travers lequel les ruisseaux se jettent dans les yeux de l’eau.

Visitez les ranchs et les villages qui entourent la région, où vous pourrez également découvrir un peu de la culture locale et de ses habitants, qui avec leur travail contribuent à la préservation d’un site aussi spectaculaire.