La pollution entraîne toute une série de réactions générant des irritations cutanées au fil des jours. Acnés, rides, points noirs ou taches brunes, sécheresse ou peaux ternes, petits boutons (surtout sur peau mixte et grasse), autant d’effets négatifs causés par les agressions des particules polluantes au quotidien. Les recherches scientifiques montrent désormais que les polluants sont également une cause sérieuse des maladies de la peau et du vieillissement de l’épiderme. Comment protéger notre peau de cette agression quotidienne due à la pollution ? Si vous souhaitez acquérir une peau lisse et en parfait état, voici ce qu’il faut faire.

Quelle routine pour protéger la peau ?

 Il est essentiel de nettoyer correctement son visage tous les soirs. La routine beauté doit se faire en douceur. Il est toutefois tout aussi important d’adopter les bons gestes au quotidien afin de ne pas décaper son épiderme, car la peau est protégée naturellement des agressions extérieures par un film hydrolipidique.

Il faut bien se démaquiller, car malgré que la peau peut se protéger elle-même d’une certaine manière des agents polluants, elle a quand même besoin d’un petit coup de pouce. Outre le nettoyage et la purification, il lui faut également des soins et des crèmes adaptés pour que vous puissiez afficher une bonne mine, reposée et pleine d’éclat.

Bien se démaquiller est l’une des étapes à suivre pour avoir une mine fraîche et une peau en bonne santé. Le démaquillage doit se faire tous les soirs, en commençant par les yeux puis tout le visage. Les produits que vous pouvez utiliser sont les laits, l’eau micellaire ou les gelées. Veillez à choisir les produits qui produisent de beaux effets sur votre peau. Passez plusieurs cotons tout en douceur jusqu’à ce que vous remarquez qu’ils apparaissent entièrement propres.

Pores obstrués et teints mât sont le résultat des souillures apportées par les particules de pollution qui se fixent sur la peau. Les lipides (le sébum) se cramponnent sur l’épiderme, ce qui le fait suffoquer. Il convient de bien nettoyer sa peau. Le nettoyage doit s’effectuer généralement 2 fois par jour : le matin avant votre maquillage et tous les soirs après le démaquillage. Le nettoyant doit être choisi en fonction des besoins de votre peau et de vos goûts afin de bien détoxifier l’épiderme. Terminez enfin votre rituel par un masque hydratant et adoucissant. Il faut aussi prendre le temps d’exfolier votre visage, faire un gommage1 à 2 fois par semaine afin de limiter l’accumulation des particules.

Quels soins et crèmes pour la peau ?

Pour protéger son épiderme, il existe des crèmes antipollution qui forment un bouclier comme une seconde peau qui empêche les polluants de pénétrer profond. Pour le nettoyage, vous pouvez choisir une eau micellaire, ou une huile douce et nettoyante si votre peau est du type sec. Pour les autres types de peau, optez pour un gel nettoyant surgras. Certains produits sont destinés particulièrement pour le nettoyage de la peau. D’autres ont la vertu de renforcer la fonction barrière de la peau. Vous pouvez opter pour des produits antipollution qui contiennent des actifs oxygénants qui vont neutraliser les particules polluantes et les radicaux libres.

D’autre part, il faut choisir des soins adaptés à la peau. Chouchoutez votre peau et optez pour des crèmes hydratantes. Celles qui ont la propriété d’être riche en actifs antioxydants (vitamines C, E ou les polyphénols…). Ne lésinez pas sur la crème de nuit qui joue un rôle indispensable dans le renouvellement cellulaire. En effet, votre peau est plus active pendant votre sommeil. Comment ces soins antipollution agissent-ils sur la peau ?

Les soins antioxydants protègent la peau des ravages apportés par la pollution. D’autres soins vont limiter l’attachement des particules polluantes sur la peau. Puis, il y a toute la partie nettoyage, oxygénation, réparation de la peau avec gel moussant ou une lotion purifiante, etc. Par ailleurs, il faut protéger sa peau grâce à un écran solaire ou avec des cosmétiques qui contiennent un filtre solaire, car nous savons également que les UV accélèrent les dommages causés par la pollution sur la peau. Pour une exposition au soleil, utilisez la protection SPF 20.

Quels agents polluants nocifs pour la peau ?

Savez-vous que la pollution est jugée comme étant l’ennemi numéro 1 de la peau ? Depuis longtemps, on ne prenait pas trop en compte, le danger causé par la pollution de l’air sur notre peau. Et notamment, concernant son vieillissement accéléré. Et pourtant, la pollution de l’air n’est pas facile à faire disparaître. On a souvent pensé que cette impureté s’enlevait tout simplement par un seul lavage de la peau. C’est seulement après l’augmentation de ces agents polluants, ainsi que les avertissements des pouvoirs publics qu’une prise de conscience massive s’est faite sur les effets néfastes de ces molécules polluantes.

Les conséquences sur la santé de la pollution atmosphérique sont alors en lien avec les effets négatifs de la pollution sur la beauté. Car, elle est néfaste pour la santé, elle le sera aussi pour la peau.  Il convient alors de connaître les polluants : causes essentielles de ces souillures, afin de protéger notre très chère peau. Pollution qu’on retrouve non seulement dans les grandes villes, mais aussi dans le milieu rural. Les principaux polluants sont de fines particules qui se manifestent sous une forme grasse et noire.

Elles peuvent aussi provenir des produits d’enrichissement du sol comme les pesticides ou l’engrais (céréales, vignobles…), les gaz d’échappement, le monoxyde de carbone et l’ozone. Les particules fines caractérisent la pollution urbaine, mais la pollution existe aussi à l’intérieur des maisons et bureaux avec les microfibres et les solvants.

Effets de la pollution : vieillissement, manque d’air et déshydratation

Les premiers signes des effets de la pollution sur la peau sont tout d’abord, une inflammation et une irritation de la peau qui devient par la suite très sensible. La peau subit chaque jour nombre de circonstances et épreuves qui peuvent la détériorer sur le long terme. Les particules se posant sur la peau se fixent sur les récepteurs : AhR qui se trouve dans l’épiderme. Ceux-ci se trouvant stimulés, provoquent ensuite réactions en série entraînant une inflammation de l’épiderme et par la suite des irritations.

Par manque d’oxygénation, le teint perd son éclat et la peau, sa souplesse. Rougeurs et sensations de démangeaison apparaissent sur certaines peaux. Les pores commencent à être plus visibles pour d’autres, car la production de sébum décuple. Les signes de l’âge, s’accentuent par la superposition des particules polluantes, vieillissement prématuré de la peau. De même que les UV ou le tabac sont un facteur de risque pour la santé, l’entassement des molécules polluantes accentue sans nul doute le vieillissement cutané. Entraînant une surproduction de radicaux libres perturbant l’équilibre cutané et accélère le vieillissement de la peau.

Les gestes à adopter

Outre les soins quotidiens à donner à la peau, notamment, le nettoyage, l’hydratation, le choix de produits de soins adaptés à la peau et contre la pollution, mais également e protéger la peau contre les rayons UV, il est aussi important de s’hydrater quotidiennement et intensément, de choisir des aliments riches en antioxydants. La meilleure arme étant le nettoyage soigneux et l’apport de soins hydratants qui constituent une barrière qui protège la peau. Il faut aussi se méfier des soins qui sont trop agressifs dont : les gommages (peeling) que la peau (devenue hyper réactive et sensible) supporte mal.

Par ailleurs, une application locale d’antioxydant est aussi possible : comme le sérum C E ferulic antioxydant à la vitamine pure. Connaissant l’effet nocif de l’oxydation dans la pollution, il est vivement recommandé d’abuser des aliments qui contiennent de la vitamine C comme le citron, le persil ou le poivron… Mais également de la vitamine E comme les noix, l’huile d’olive, les noisettes ou bien l’huile de germe de blé. Et bien entendu de boire beaucoup d’eau.