Chauffer son habitation devient une nécessité quand vient la période hivernale. Pour bénéficier d’un confort optimal tout en étant éco-responsable, l’utilisation d’un système de chauffage écologique s’avère intéressante. Une telle solution permet à la fois de se procurer d’une meilleure source de chaleur et de pallier à la destruction de l’environnement. Découvrez les potentiels des systèmes de chauffage écologiques.

L’impact environnemental du chauffage par géothermie

Le système de chauffage géothermique est une solution écologique. La géothermie étant renouvelable, son utilisation limite l’exploitation des énergies fossiles. De plus, ce système protège l’environnement. La pompe à chaleur PAC géothermique fonctionne avec l’énergie tellurique. En plus de réduire les dépenses d’énergies fossiles, elle préserve les ressources de la terre. Pour optimiser le chauffage d’intérieur, on peut combiner la pompe à chaleur avec une meilleure isolation. En ce sens, on peut éviter le recours à un chauffage auxiliaire. L’utilisation de la géothermie pour le chauffage central ou principal d’une habitation réduit également l’empreinte carbone. Certes, la PAC nécessite de l’électricité, mais elle émet peu de CO2, cela grâce à l’énergie gratuite sous le sol. Ce système de chauffage est donc une solution à la fois écologique, économique et peu énergivore. Malgré son coût élevé, il pourvoit des avantages à long terme non négligeables, notamment une chaleur optimisée et une réduction significative des factures énergétiques. La pompe à chaleur PAC est une bonne alternative à la chaudière traditionnelle. En plus de chauffer l’habitation, elle assure la production d’eau sanitaire. Pour cela, la pompe à chaleur doit être raccordée au ballon d’eau chaude. Fonctionnant de manière autonome, celui-ci se décline en plusieurs modèles. Le choix dépend de la superficie à chauffer, du budget et des critères personnels mis en évidence. Au-delà de ces avantages, la pompe à chaleur PAC peut chauffer l’eau d’une piscine, un confort de plus à la venue de l’hiver.

Le bois, un combustible de chauffage écologique

Le bois figure parmi les combustibles de chauffage les plus utilisés en hexagone. Renouvelable, il limite le gaspillage des ressources. Cette énergie biomasse pourvoit un chauffage optimal en hiver. Le bois de chauffage est présenté sous plusieurs formes sur le marché (pellets, granulés, plaquettes, bûches, etc.). Selon le cas, le combustible alimentera une poêle ou une chaudière. S’il est parfaitement sec, le bois devient une énergie de chauffage écologique. La poêle à bois est une solution de chauffage au bois intéressante pour chauffer une habitation. Respectueuse de l’environnement, elle brûle efficacement et proprement les sciures de bois. Son émission de carbone est neutre. Combiné avec une chaudière, ce système de chauffage sera parfaitement adapté aux petites surfaces ou au chauffage central d’une pièce. Pour une grande maison, optez pour une grande chaudière à biomasse. Celle-ci devra être raccordée à un chauffe-eau et à des radiateurs pour garantir le chauffage central. Lors de la combustion, le gaz carbonique rejeté par le système de chauffage au bois s’évapore dans l’atmosphère. Il sera ensuite absorbé par les végétaux durant leurs phases de croissance. En conséquence, l’équilibre environnemental sera préservé. En termes d’efficacité du chauffage au bois, la poêle à granulés à accumulation est la plus performante. Son rendement se situe entre 80 à 90 %. La poêle à granulés classique se retrouve en deuxième position avec un rendement moyen de 80 %. La poêle à bûches, à son tour, a un rendement compris entre 70 et 85 %. Le choix du système de chauffage dépendra surtout du niveau de chaleur souhaité et du lieu d’affectation de l’appareil de chauffage au bois.

Les particularités et avantages du système de chauffage solaire

Le chauffage solaire actif est une solution écologique et économique. Respectueux de l’environnement, les panneaux solaires peuvent être combinés avec le système de chauffage central. Ce système de chauffage écologique est intéressant si votre habitation se trouve dans un lieu qui bénéficie d’un meilleur ensoleillement en hiver comme au printemps. Il capte la chaleur du soleil pour ensuite la convertir en énergie. Celle-ci sera stockée et réutilisée plus tard pour le chauffage de l’habitation. Plusieurs moyens sont possibles pour la distribution de l’énergie dans la maison. Parmi ceux, on peut citer les radiateurs et le système de chauffage central à air pulsé. Pour une performance optimisée, faites en sorte que le système d’accompagnement soit à la fois économe et écolo. Cela renforcera la durabilité des appareils de chauffage. Par ailleurs, les panneaux solaires thermiques sont des moyens polyvalents. Ils assurent à la fois le chauffage de la résidence et la production d’eau sanitaire. La chaleur du soleil captée par ces panneaux est transférée au système de chauffage central ou au ballon d’eau. Cependant, ces systèmes ne garantissent pas la totalité de vos besoins de chauffage. Ils ne sont que des compléments de chaudière. Entre autre, le nouvel usage de l’énergie solaire est un choix intéressant. Cela consiste à auto-consommer l’électricité produite par les panneaux solaires. Cette option est conseillée aux foyers qui consomment beaucoup d’électricité. Elle est bénéfique pour les ménages qui utilisent des convecteurs électriques pour chauffage ou qui possèdent plusieurs appareils électroménagers.

Les bonnes raisons d’opter pour un système de chauffage écologique

Les systèmes de chauffage écologique sont de plus en plus prisés en raison de leurs avantages diversifiés. En plus de permettre une diminution des factures énergétiques, ils pourvoient une réduction de l’empreinte environnementale. L’utilisation de système de chauffage écologique est vivement encouragée par l’État. La préservation d’un environnement propre est l’enjeu principal de ce mode de vie écolo. En optant pour un système de chauffage fonctionnant avec des énergies renouvelables, un ménage pallie à l’émission de gaz à effet de serre. Le choix d’un système de chauffage écologique permet également de modérer les charges liées à la consommation énergétique. Cela requiert peut-être un investissement assez important, mais pourvoit des avantages intéressant sur le long terme.

L’installation de chauffage écologique, soutenue par des aides financières

Notez que l’achat ou la mise en place d’un système de chauffage écologique au sein d’une résidence individuelle est soutenu par des aides financières. Le type et le montant du financement varie pourtant selon le système choisi. Une PAC air-air, par exemple, est éligible au prêt à taux zéro. Grâce à ce crédit, le propriétaire peut bénéficier d’un financement pouvant atteindre 30 000 €. L’obtention du prêt à taux zéro nécessite toutefois la soumission à certaines conditions. La mise en place de la pompe à chaleur doit améliorer la performance énergétique du logement en question. L’installation d’une poêle à granulés de bois est tout aussi concernée par le prêt à taux zéro. Par ailleurs, l’acquisition d’une PAC géothermique permet d’obtenir une prime rénovation énergétique. Celle-ci est versée annuellement. Le montant de la prime varie en fonction de la réduction effective de l’émission de gaz carbonique. Le crédit d’impôt transition ou CITE est également une aide relative à l’économie d’énergie. Reconduite en 2019, il est accordé aux foyers qui effectuent des travaux de rénovation énergétique. Certaines clauses sont à respecter pour bénéficier de ce crédit d’impôt transition. Parmi les travaux concernés par le CITE, on peut citer la mise en place d’une pompe à chaleur, d’un chauffe-eau solaire et d’une chaudière à biomasse. Notez que le taux du crédit d’impôt transition est de 30 %. Que vous soyez propriétaire ou locataire, vous pouvez bénéficier des avantages du CITE du moment que vous respectez les clauses d’éligibilité.