On pense souvent à changer les fenêtres dans un logement, mais beaucoup moins à faire d’autres travaux d’isolation. Pourtant, ces travaux permettent d’améliorer le confort de vie et ont une vraie conséquence positive sur l’environnement.

Pourquoi isoler un logement ?

De nombreux ménages se demandent comment faire des économies sur leur facture énergétique. L’isolation fait partie des travaux prioritaires à mettre en place dans un appartement quand on sait que la majorité des pertes calorifiques se font à travers la toiture, les murs et les fenêtres.

Une bonne isolation permet évidemment de faire des économies financières et d’améliorer le confort de vie, mais elle empêche surtout de polluer l’atmosphère en rejetant une quantité massive de gaz à effet de serre. Le parc immobilier est d’ailleurs considéré comme le deuxième responsable de l’émission de GES en France.

De nombreuses entreprises comme Isowatt soutiennent cette démarche en réalisant des travaux d’isolation dont la performance thermique est conforme aux attentes du gouvernement, et proposent même d’aller un peu plus loin dans la démarche écologique.

L’impact d’une bonne isolation sur l’écologie

Le gouvernement incite les particuliers à réaliser des travaux de rénovation dans leur logement dans le cadre de la loi sur la Transition énergétique et la croissance verte. Cette loi vise à favoriser les énergies propres et encourage les habitants à opter pour des solutions de rénovation qui permettent de moins polluer l’atmosphère.

Le secteur du bâtiment est le premier responsable des émissions de GES en France, avec 24% de la production nationale. Mais la consommation énergétique liée au chauffage dans le secteur résidentiel place le parc immobilier à la deuxième place des responsables, avec 13% des émissions GES.

Une bonne isolation des logements permet surtout de ne pas allumer le chauffage assez souvent et de lui permettre de fonctionner correctement sans surchauffe due à la fuite calorifique. En été, une bonne isolation évite aussi de transformer les logements en étuves et d’utiliser le climatiseur, véritable bombe écologique.

Aller plus loin dans la démarche écologique

Une bonne isolation nécessite d’utiliser de bons isolants, posés par des artisans qualifiés afin de réduire la consommation énergétique du logement. Pour aller plus loin, il est nécessaire de s’interroger sur le type d’isolant que l’on choisit.

Les isolants les plus connus et les plus utilisés sont souvent la laine de verre et la laine de roche. Il existe pourtant une multitude d’isolants dits « écologiques » car d’origine naturelle qui font preuve d’une performance identique. On trouve par exemple la laine de chanvre ou les fibres de bois, qui sont plutôt connues. La ouate de cellulose est aussi utilisée pour l’isolation de combles perdus et a prouvé son efficacité thermique.

Pour réduire la facture énergétique, il peut aussi être utile de se renseigner sur la pose de panneaux solaires sur le toit de la maison. Les travaux ne sont pas toujours réalisables, mais quand c’est possible, l’autogestion électrique permet de faire de grosses économies et faciliter la transition énergétique.