Une rénovation énergétique est un investissement sur le long terme. En effet, vous diminuez votre facture de chauffage et améliorez le confort thermique de votre famille, tout en faisant un geste pour l’environnement. Vous allez également augmenter la valeur de votre bien immobilier, en cas de vente ou de mise en location. Plusieurs solutions existent pour lutter contre les pertes de chaleur : isoler, poser des menuiseries isolantes, choisir une bonne ventilation.

Lutter contre les déperditions de chaleur grâce à l’isolation

Isoler une maison ou un appartement est un bon moyen de faire des économies d’énergie. Vous pouvez mettre en place une isolation thermique par l’extérieur (ITE), une isolation thermique par l’intérieur (ITI) ou moins cher, poser un isolant sur les tuyaux de chauffage. Isoler par l’extérieur est une opération onéreuse mais très efficace. Elle consiste à envelopper le bâti. Les ponts thermiques sont ainsi évités, c’est-à-dire les pertes de chaleur à la jonction entre deux matériaux de construction. Cette opération est souvent effectuée à l’occasion d’un ravalement de façade. Pour isoler par l’intérieur, vous pouvez mettre en place un isolant dans vos combles ou poser de la laine de verre, par exemple, le long de vos murs. Enfin, le calorifugeage, est une opération peu onéreuse et facile à mettre en oeuvre. Elle consiste à isoler thermiquement les tuyaux d’eau chaude partant de la chaudière. Des aides permettent de diminuer le coût des travaux d’isolation : crédit d’impôt, prime énergie, subventions de l’ANAH, TVA réduite.

Lutter contre les déperditions de chaleur grâce à des fenêtres isolantes

Remplacer des fenêtres simple vitrage par des fenêtres double vitrage ou triple vitrage permet une réduction de la facture énergétique pouvant aller jusqu’à 30%. Le double vitrage est composé de deux vitres séparées par une lame d’air (trois vitres pour le triple vitrage). Il existe désormais des fenêtres double vitrage à isolation renforcée (VIR). Entre les deux parois, l’air est remplacé par un gaz, l’argon, aux propriétés isolantes exceptionnelles. Grâce aux fenêtres isolantes, les pertes de chaleur et la sensation de paroi froide sont évitées. En complément, vous pouvez installer des volets roulants. Installer des fenêtres double vitrage ou triple vitrage présente d’autres avantages, que les économies d’énergies, meilleur confort acoustique et effet dissuasif vis-à-vis des cambrioleurs. Des aides à la pose de fenêtres isolantes existent également. Le crédit d’impôt est désormais réservé au remplacement de simple vitrage par du double ou triple vitrage.

Lutter contre les déperditions de chaleur grâce à une meilleure ventilation

Une rénovation énergétique peut également passer par la mise en place d’une ventilation mécanique contrôlée, la VMC. La VMC a l’avantage de renouveler l’air ambiant d’un logement, en tenant compte des caractéristiques de cette habitation. Vous évitez ainsi d’avoir à ouvrir trop souvent les fenêtres et de laisser entrer l’air froid, en hiver, et l’air chaud en été. En couplant la VMC avec certaines technologies, vous diminuez encore plus votre facture énergétique. Ainsi, relier la VMC à un puits canadien permet une baisse du coût du chauffage d’environ 20%. Pour insuffler de l’air chaud, le puits canadien utilise la chaleur du sol, une énergie propre et renouvelable. La VMC double flux, quant à elle, préchauffe l’air insufflé grâce aux calories présentes dans l’air extrait à l’aide d’un échangeur souvent installé sur le toit de l’habitation. Enfin, la VMC double flux thermodynamique associe ventilation et pompe à chaleur (PAC). Avec ce dispositif, vos appareils de chauffage n’auront qu’un rôle d’appoint.