La pollution est effectivement néfaste pour l’environnement et peut entrainer des problèmes dramatiques. Mais ce n’est pas tout. Elle a également un impact négatif sur notre santé. En effet, les citadins sont les plus touchés suite à la forte émission de CO2 qui se trouve dans les grandes villes. Découvrez ci-après les effets nocifs de la pollution de l’air sur les êtres humains.

Les sources de la pollution atmosphérique

Aujourd’hui, la pollution de l’air est causée par divers facteurs, à savoir :

  • Les fumées éjectées par les entreprises industrielles
  • Les combustions suite à l’utilisation des chauffages domestiques
  • Les gaz d’échappement des véhicules
  • Les fumées suite au brûlage des déchets
  • Les produits chimiques

En outre, les conditions climatiques peuvent aussi avoir un impact sur le niveau de pollution. Et les effets ne concernent pas uniquement les hommes mais également les végétations et les animaux. Tous subissent les conséquences de la pollution atmosphérique. De même, la consommation d’eau et d’aliments pollués est également dangereuse pour l’homme.

Les maladies liées à la pollution atmosphérique

Effectivement, les personnes les plus vulnérables à la pollution de l’air sont les personnes âgées, les enfants et les fumeurs ainsi que celles qui souffrent d’allergie et de maladie cardiorespiratoire. D’ailleurs, pour les individus en bonne santé, la pollution peut être source d’allergie, de maladies respiratoires (toux chronique, gêne respiratoire…), d’irritation des yeux, de déclenchement d’asthme, de vertiges, de maux de tête, etc.

Dans certains cas, elle peut engendrer des crises cardiaques comme l’AVC. Cependant, les effets sur la population sont différents selon l’organisme et le système immunitaire. En outre, les citadins sont plus sensibles aux risques liés à la pollution, car en ville, il y a une forte concentration de CO2 suite aux circulations des véhicules et aux industries.

À long terme, l’exposition à l’air pollué peut être la cause de diverses maladies comme les maladies cardiopulmonaire, le cancer, la baisse de la fertilité, l’affaiblissement du système immunitaire et l’augmentation de la mortalité infantile. Par ailleurs, l’impact environnemental de la pollution est aussi tragique : changement climatique, réchauffement climatique, trou dans la couche d’ozone…

Mais quelles sont les solutions pour réduire les risques ?

Tout d’abord, pour les personnes à risque, il est fortement déconseillé de sortir lors de pics de pollution puisqu’elles sont plus sensibles. Ensuite, l’activité sportive doit être évitée dans les endroits à forte concentration de CO2 et pendant les pics, car vous risquez d’avoir une inflammation du poumon !!!

Enfin, il est également possible de porter des masques antipollutions. Mais il vaudrait mieux se tourner vers les masques contrôlés par les organismes qui assurent une protection maximale, même si elles sont plus onéreuses.

En tout cas, pour réduire l’impact environnemental de la pollution, la population doit limiter les activités polluantes.