Faire isoler la toiture est un investissement particulièrement important dans le cadre d’une rénovation. Plusieurs techniques peuvent être utilisées en fonction des besoins et de la configuration de la pièce, et des isolants écologiques peuvent être utilisés pour maximiser l’impact positif sur l’environnement.

Pourquoi faire isoler les combles ?

Dans une maison ancienne, l’isolation générale est quasiment inexistante. Or, les déperditions de chaleur ont lieu en majorité par la toiture, puis par les murs et les fenêtres. Il est important d’opter pour une isolation de la toiture avant de faire réaliser d’autres travaux de rénovation. Les techniques peuvent être différentes en fonction de la présence de combles perdus ou aménagés, mais l’efficacité est la même.

Immédiatement après les travaux, le confort de vie est amélioré et la température intérieure est plus facilement maîtrisable. Au bout de quelques mois, la facture énergétique est aussi considérablement réduite pour la totalité des particuliers. Pour rentabiliser encore plus vite vos travaux, vous pouvez bénéficier d’aides financières et d’un coup de pouce fiscal.

Les techniques d’isolation des combles

La présence de combles perdus rend l’isolation de la maison plus facile et rapide à mettre en place. On utilise cette terminologie quand la hauteur sous plafond n’est pas suffisante pour aménager une pièce ou qu’on est en présence d’une charpente fermette.

Si l’accès aux combles est difficile, un artisan va généralement privilégier une isolation par soufflage, afin de répandre de l’isolant en flocons sur toute la surface du plancher. Très économique, cette méthode ne prend que quelques heures à finaliser et est efficace immédiatement.

Si vous préférez garder un accès au plancher des combles, une isolation sous les rampants est plus adaptée. Dans ce cas, les artisans placent une couche d’isolant dans les rampants de la toiture pour assurer une protection parfaite. Le système est souvent assorti d’un pare-vapeur pour éviter les infiltrations d’humidité. En effet, certains isolants disposent d’une performance thermique suffisantes mais ont besoin d’être protégés contre certains aspects de l’environnement extérieur.

Choisir un isolant écologique

L’isolant le plus populaire est la laine de verre ou la laine de roche mais si vous souhaitez que votre isolation ait un impact écologique plus important, vous pouvez opter pour un isolant naturel.

L’isolation par soufflage est d’ailleurs souvent effectuée avec un isolant naturel : la ouate de cellulose. Très performante, cette matière est aussi extrêmement économique et représente l’isolant naturel le moins cher sur le marché.

D’autres isolants écologiques peuvent être utilisés dans les rampants de toiture pour isoler sa maison : laine de chanvre, laine de bois, laine de coton, ou encore laine de mouton. Tous ces isolants ont des avantages, mais il est recommandé de faire appel à une entreprise spécialisée pour trouver le matériau parfait pour votre projet.