L’énergie biomasse est la première énergie renouvelable utilisée en France. Elle peut fabriquer de l’électricité, de la chaleur et du carburant. Eh oui ! C’est totalement vrai. La chaleur dégagée par la combustion de certaines matières peut être utile dans la vie quotidienne… Mais quelle est la définition de ce terme ? Et quel est son mode de fonctionnement ?

Qu’est-ce que l’« énergie de la biomasse » ?

La biomasse est l’ensemble des matières organiques animales et végétales qui peuvent se transformer en énergie après combustion, fermentation ou synthèse. L’énergie biomasse est donc l’ensemble des énergies pouvant être extraite directement ou indirectement des matériaux biologiques. Les principales sources d’énergie les plus courantes sont le bois, les déchets agricoles et le fumier. Ainsi, l’État encourage la culture de certains végétaux à croissance rapide pour servir de biomasse. Par exemple, on peut citer :

  • la canne à sucre est transformée en bioéthanol ainsi que le maïs pour servir de carburant pour les véhicules
  • le fumier fermenté donne du biogaz
  • les rafles du maïs sont brulées pour économiser du fioul pour sécher les grains

Les différentes formes de biomasse

Une centrale biomasse produit de l’électricité à l’aide de la vapeur dégagée par la combustion des déchets végétaux ou industriels. On distingue principalement :

  • La biomasse par combustion des déchets et du bois. C’est une démarche plutôt simple et rapide
  • La biomasse par mécanisation. Dans ce cas, les déchets (ménagers, des boues d’épuration, etc.) sont transformés en biogaz par fermentation. Ce dernier sera par la suite brûlé…

Le principal avantage de la bio énergie est qu’elle ne représente pas un danger pour l’environnement, car elle n’émet pas d’agent polluant comme le méthane. En outre, l’énergie biomasse est également utilisée pour le système de chauffage (alimenté au bois).

Quoi qu’il en soit, le fonctionnement de l’énergie biomasse se passe comme suit :

  • Par la voie sèche : la combustion, la gazéification et la pyrolyse. Les deux derniers consistent en la création d’une réaction de carbone pour aboutir à la création d’un gaz combustible qui sera par la suite brûlé dans le moteur à combustion
  • Par la voie humide : la mécanisation, c’est-à-dire la dégradation de la matière par des bactéries
  • Par la production de biocarburants afin d’obtenir des huiles pour alimenter les moteurs diésel…

Les enjeux de l’énergie biomasse

L’énergie biomasse peut contribuer à réduire la consommation du pétrole et du gaz qui sont des sources épuisables. De même, les déchets sont disponibles partout, donc renouvelables régulièrement. Ensuite, la bio énergie est plus rentable et permet de faire des économies considérables. Par exemple, le bois est une matière bon marché et qu’on peut trouver partout en France. Néanmoins, le rendement est limité, car la surexploitation peut au contraire entrainer des impacts nocifs sur l’environnement : déforestation, pollution du sol, etc.