Tout le monde s’efforce actuellement de devenir écoresponsable au quotidien dans le but de préserver l’environnement dans lequel il vit. Par contre, on oublie parfois que son dressing est rempli de matières et de fibres néfastes, aussi bien pour sa santé que pour le système écologique. En effet, le secteur du textile serait le deuxième domaine industriel le plus polluant, après l’industrie pétrolière. Dépourvues de pesticides et de produits nocifs, peu énergivores, les matières naturelles et biologiques doivent donc être privilégiées dans vos accessoires d’habillement, si vous souhaitez évidemment contribuer à la protection de la mère Nature.

Le coton biologique

Le coton figure parmi les fibres textiles les plus utilisées par les industries dans le monde. Toutefois, sa fabrication exige l’utilisation des agents blanchissants et pesticides nocifs pour l’homme et son environnement. La culture du coton est très gourmande en eau. En général, pour produire 2 kg de coton, une entreprise doit utiliser 10 000 litres d’eau. En constatant cette dépense en eau plus conséquente, de nombreuses entreprises textiles ont choisi l’utilisation du coton biologique dans la fabrication de leurs vêtements et prêt-à-porter. À vrai dire, cette matière nécessite moins d’eau et elle est plus douce par rapport au coton industriel. À part cela, le coton biologique présente également l’avantage d’être un produit naturel anallergique. Autrement dit, il s’agit avant tout d’une matière qui ne produit aucun problème d’allergie. En ce qui concerne sa culture, il est planté sans pesticides, sans OGM et sans produits chimiques nocifs pour la santé et l’écologie. Peu cher sur le marché de la mode vestimentaire, vous pouvez facilement trouver une large collection de vêtements en matières écologiques dans un site spécialisé dans la vente de produits réutilisables et recyclables. En passant, pour reconnaître les vêtements écologiques qui sont fabriqués entièrement à partir du coton biologique, il vous suffit de consulter l’étiquette du modèle de votre choix.

Le lin biologique

Le lin biologique est une fibre pure qui demande une faible quantité d’engrais et de pesticide. Dans ce sens, il peut bel et bien être catégorisé dans la grande famille des matières bio. Pour information, plus de 80 % du lin biologique sur le marché sont produits en Europe, notamment en France. Cette matière ne représente que 1 % des fibres de tissages utilisées par les entreprises dans le monde. Aussi, la majorité des vêtements en lin que vous trouvez sur les boutiques en lignes et les enseignes spécialisées sont généralement conçus en France. En outre, le lin biologique est reconnu pour sa capacité à respecter l’environnement. Il est ainsi recommandé aux personnes souhaitant devenir écoresponsables de porter au quotidien des vêtements fabriqués en lin bio. Par ailleurs, la culture de la fibre de lin apporte de nombreux avantages. Il est biodégradable, résistant, isolant, léger et surtout anallergique. Cela dit, pour trouver facilement des modèles de vêtements en matières écologiques en lin, il importe simplement de consulter un site spécialiste de la vente des produits écologique et recyclable.

Le cuir végétal

En plein essor depuis quelques dizaines d’années, le cuir végétal est devenu l’une des matières écologiques les plus utilisées dans l’industrie du textile. Il a révolutionné l’univers de la mode vestimentaire. Il se différencie aussi du cuir animal de par son système de tannage. En effet, le cuir végétal adopte les actifs des plantes comme les écorces d’arbres, alors que le cuir animal utilise des produits polluants comme le chrome et les métaux lourds. Ces derniers sont ensuite jetés directement dans les rivières, engendrant par la suite une pollution des sols et des eaux. Il est également possible de fabriquer du cuir végétal à partir des résidus alimentaires. Les étudiants de Rotterdam ont prouvé notamment l’efficacité du système de production d’une telle matière écolo. D’ailleurs, ce procédé permet aussi de réduire les déchets ménagers dans chaque foyer. Les vêtements, les sacs, les ceintures et les portefeuilles fabriqués entièrement avec ces types de textiles écologiques sont disponibles sur des boutiques en ligne ou les magasins physiques labellisés bio.

La fibre de l’ortie

L’ortie apporte d’innombrables vertus dans tous les secteurs de textiles écologiques. Pour les tendances vestimentaires, la fibre d’ortie était gratifiée pour sa qualité parfaite dans la fabrication de toiles et cordes au Moyen-Âge. Aujourd’hui, de nombreuses entreprises privilégient l’utilisation de cette matière pour donner à leurs clients l’opportunité de participer à la conservation de la planète. À vrai dire, elle possède de bonnes qualités en matière d’isolation thermique. La fibre de l’ortie est également biodégradable et ne risque pas de polluer le sol. En tant que plante vivace, sa production ne nécessite pas l’usage de produits phytosanitaires. Toutefois, son utilisation dans la fabrication de vêtements en matières écologiques reste plus rare. Pour trouver quelques modèles d’habillement en fibre de l’ortie, vous devez alors vous rendre chez un revendeur spécialisé et agréé en ligne.