Rien ne se perd, tout se transforme ! Telle pourrait être la devise du cahier nouvelle génération. Si vous êtes soucieux de votre impact sur l’environnement et souhaitez mettre en place au bureau des éco-gestes, durables, découvrez sans tarder le fonctionnement de ce cahier. Le papier classique n’a qu’à bien se tenir, car ce papier non ordinaire se veut minimaliste dans sa création et respectueux de la planète.

Le principe du cahier écologique réutilisable

Les entreprises doivent s’adapter aux modifications qui s’imposent à elles, face à la crise climatique qui n’est plus à démontrer. Ainsi, il devient urgent qu’elles revoient leurs habitudes pour faire mieux et limiter leurs impacts. La dernière invention en date, le cahier réutilisable apporte sa petite pierre à l’édifice des changements écologiques. Chaque année en France, on dénombre plus de 10 millions de tonnes de papier consommé. Au sein d’une entreprise, un salarié utilise entre 70 et 85 kg de papier par an ! Tout ce papier peut être recyclé, mais sa valorisation, quand elle a lieu, n’est pas en soi une solution. Ce cahier innovant règle en partie ce problème de consommation de papier excessive. Il permet de bannir l’usage unique, pour promouvoir le développement durable. Cette fourniture intrigante se vante de n’abattre aucun arbre concernant la production de ce papier particulier. Son secret réside dans la nature de ce papier ! C’est ce qui lui permet d’être réutilisé au moins 1000 fois. Son utilisateur peut écrire sur ces feuilles à l’aide d’un stylo friction ou à gel, en ayant la possibilité d’effacer ce qui y a été inscrit précédemment.

Une alternative au papier classique

Cette alternative, venue de Taïwan, est rendue possible grâce à un papier minéral d’un nouveau genre, le papier de pierre. Les entreprises qui créent leur papier réutilisable ont recours à ce matériau, doté de caractéristiques incroyables. Il est présenté comme étant réutilisable et waterproof. Sa fabrication est innovante et respectueuse de l’environnement, car il n’y a pas besoin de couper des arbres ou d’utiliser de l’eau. En effet, un kilo de papier classique s’obtient en mélangeant plus de 500 litres d’eau à 3 kilos de bois. Il est donc extrêmement gourmand en ressources naturelles. De plus, sa fabrication demeure polluante puisqu’il faut également utiliser du chlore pour le blanchir par exemple. La feuille de pierre, quant à elle, se fabrique à partir de déchets de bâtiment, c’est-à-dire les pierres que l’on retrouve sur les chantiers. Une fois que ces roches sont broyées, on obtient une poudre blanche. Elle sera ensuite mélangée à du polyéthylène, une résine plastique recyclée, pour former une pâte qui deviendra une feuille. Le papier de pierre aurait la particularité d’être biodégradable, il se décomposerait par lui-même sous l’action des rayons du soleil.

Le papier réutilisable, un atout économique indéniable

La méthode de création du papier de verre ne ressemble à aucune autre ! Elle permet de produire un objet à l’usage prolongé, quand d’ordinaire, un cahier ou un carnet ne sont destinés à ne vivre qu’un court moment. Les parents pourraient facilement se laisser tenter par cette innovation. En effet, le budget annuel des affaires scolaires dont ont besoin leurs enfants chiffre rapidement. L’achat d’un cahier réutilisable est un véritable investissement sur le long terme. La production du papier de pierre ne coûte d’ailleurs pas si cher que cela, les entreprises qui les vendent peuvent donc se permettre de fixer un prix d’achat plus que raisonnable. Sachant que le papier classique représente actuellement 75 % des déchets de bureaux, rien qu’en France, les entreprises pourraient également être intéressées par cette innovation. S’offrir ce genre de cahier, c’est avoir une fourniture de bureau très résistante. Le papier ne se déchire pas, les ratures disparaissent et les notes se mettent à jour au fur et à mesure. Le cahier fonctionne avec une application qui permet de scanner des documents et d’en sauvegarder le contenu.